MusiqueMagMusiqueMag.com

Timbaland

Les débuts de Timbaland

C’est à l’âge de 13 que Timbaland commence à mixer dans les soirées et anniversaires de ses camarades de classe sous le nom de DJ Tiny Tim. Un an plus tard, sa mère lui offre un synthétiseur Casio et c’est tout naturellement qu’il s’essaye à la production. Timbaland recrute alors son pote Pharrell Williams (qui fondera The Neptunes) ainsi que Magoo (avec qui il sortira 3 albums !) pour former le groupe S.R.I. (Surrounded by Idiots (entourée par des idiots ndlr). Ensemble, ils enregistrent plusieurs morceaux pour leur démo. Si aucuns n’est officiellement sortis, certains titres tels que "Vulnerable" circulent sur internet.

Timbaland et Missy Elliott

A 15 ans, il rencontre Melissa Arnette Elliott aujourd'hui connue sous le nom de Missy Elliott. Unis par leur passion pour la musique, ils deviendront vite inséparables. Ca tombe bien, ils habitent le même quartier et sont dans le même bahut! Timbaland arrête les cours après le Bac et partage son temps entre la production, les petits boulots et les mix dans des soirées. Alors qu'il vient tout juste d’avoir 18 ans, il se prend une balle perdue dans l’épaule en quittant le Red Lobster, un restaurant dans lequel il travaillait. Pendant plusieurs mois, Timbaland ne pourra plus se servir de son bras droit. Mais ce n’est pas ça qui va le stopper : il apprend a faire le DJ avec sa seule main gauche. Lorsque Missy Elliott fonde son premier groupe : Sista, elle fait biensûr appel à son ami Timbaland pour assurer les prods. Les maquettes de Sista atterrissent dans les mains de DeVante Swing, du groupe Jodeci. Séduit, ils leur proposent un contrat sur son label Swing Mob. Missy et Timbaland s'installe alors à Suffern dans l’état de New York pour bosser avec  DeVante. Timbaland devient un membre officiel de Da Bassment : qui regroupe les artistes et producteurs de Swing Mob. C’est DeVante Swing qui lui a donné son nom d’artiste Timbaland car Tim portait quasi exclusivement des chaussures Timberland ! En 1993, Timbo co-produit deux morceaux du classique deuxième album de Jodeci Diary of a Mad Band. Le succès est au rendez vous, pour la première fois Timbaland se retrouve sur un album disque de platine!

La première société de production

Début 1996 Timbaland et Missy s’associent pour fonder la société de production Da Basement. De cette union naît un premier petit bijou, l’album de leur ami Ginuwine : The Bachelor, avec en tête d’affiche le tube "Pony". Avec sa copine Missy Elliott à l’écriture et lui à la production, ils forment un duo redoutable d’efficacité. Ensemble, ils réalisent plus de la moitié du second album d’Aaliyah, One in a Million. Sorti le 27 août 1996, l’album s’est écoulé à près de 4 millions d’exemplaires rien qu’au States et à plus de 11 millions dans le monde!

Leur duo fonctionne à merveille, Timbaland et Missy concoctent des hits à la pelle : Total, SWV, Playa ou encore les Destiny's Child font appel à leurs talents. A cette période, on le surnomme "Goldfingers" car tous les projets sur lequel il travaille deviennent au minimum disque d’or. "Platinium fingers" aurait été plus proche de la vérité!

Timbaland se met à rapper!

C’est sur l’album d’Aaliyah One in a Million, que l’on entend Timbaland rapper pour la première fois officiellement sur un disque. Il apparait en featuring sur 2 morceaux : "Ladies in da House" avec également Missy Elliott et "Came to give Love". Sa carrière de rappeur commence !

Après avoir entièrement produit le premier album de Missy Elliott Supa Dupa Fly, Timbaland prend enfin le temps de se consacrer à sa carrière de rappeur. Le 28 octobre 1997, avec son complice Magoo, ils sortent l’album commun Welcome to Our World. Malgré un démarrage plutôt lent (33ème seulement), l’album se vendra à plus d’un million d’exemplaires. De quoi agrémenter son mur de son premier disque de platine en tant qu’artiste.

Timbaland en solo

Le 24 novembre 1998, Timbaland sort son premier "solo" intitulé Tim's Bio: Life from da Bassment. L’album s’apparente plus à une compilation de morceaux qu’il a produit (parfois il ne rap pas dessus) qu’a un véritable album solo. Son cercle de proches est bien sur présent : Missy Elliott, Aaliyah, Ginuwine, Playa ou encore Magoo ainsi que Nas, Jay-Z et Twista. Timbaland va donner sa chance à une future star du rap américain : Ludacris. Le rappeur d’Atlanta fait ses grands débuts au micro avec "Fat Rabbit" que l’on retrouvera également sur son premier album Back for the First Time

Lorsque Jay-Z sort Vol. 3... Life and Times of S. Carter à noël 99, il fait de nouveau appel à Timbaland. Cette fois ci ce sont 4 prods qui seront retenues dont le fameux "Big Pimpin" aux sonorités orientales. Samplé sur "Khosara" de l'égyptien Abdel Halim Hafez, le single se classera N°3 aux States. Une belle performance.

Sa réputation dans le rap ne cesse de grandir : Snoop Dogg, The Lox, Method Man et Redman font appel à lui pour des sons. L’époque où il a vendu son premier beat à 3000 $ est révolue, désormais ses prods se négocient à 300 000$. L’année 2001 est chargée, Timbaland travaille comme un acharné. Il produit les troisièmes albums d’Aaliyah et de Missy Elliott, fait des sons pour le gratin du hip hop, monte son label, l’éphémère Beat Club et trouve quand même le temps de sortir un second album avec Magoo Indecent Proposal (un semi-échec avec seulement 400 000 ventes).

LA TRAGEDIE AALIYAH

Pendant l’été 2001, Aaliyah meurt lors d’un accident d’avion alors qu’elle revenait d’un tournage de clip aux Bahamas. Cette disparition tragique va terriblement affecter Timbaland. Le producteur plonge dans une profonde dépression qu’il explique par le décès de sa muse : « Elle était comme mon sang. Elle et moi, on avait cette chimie quand on travaillait ensemble; j’ai en quelque sorte perdu la moitié de ma créativité en la perdant ». Il exprime sa peine dans "Hold on", la chanson qu’il lui dédie sur l’album Under Construction, Part II (C’est son troisième et ultime album avec Magoo). Pour consoler sa peine, Timbaland va se plonger à fond dans le travail. 

Timbaland ne lache pas l'affaire

Le 18 septembre 2001, Timbaland sort sur son label Beat Club, le premier album de son protégé : le rappeur blanc Bubba Sparxxx. Poussé par le single "Ugly" il se classe directement N°3 au States. En janvier 2002, il rencontre Justin Timberlake, fraichement échappé des 'N Sync. Leur alchimie est évidente et se traduira par quatre titres sur le premier album de Justin : Justified. Timbaland a produit et posé sur le hit "Cry Me a River" dans lequel Justin revient sur sa rupture avec Britney Spears. Timbaland lance ainsi la carrière de Justin Timberlake. Il fait d’un ancien chanteur de boys band, une star internationale.

En 2003 : les 3 albums majeurs sur lequel Timbaland s’implique: le second solo de Bubba Sparxxx Deliverance, le troisième album avec Magoo Under Construction, Part II » et le troisième album de Missy This Is Not a Test! ne rencontrent pas un succès commercial important et ce malgré les bonnes critiques. Le début de la fin ?

Timbaland revient au top

Timbaland croise Danja en 2001 lors d’une conférence consacrée à l’industrie de la musique, à Virginia Beach. Le soir même, ils se rencontrent de nouveau chez un ami commun. Danja en profite pour lui faire écouter ses prods. Timbaland lui demande de parfaire son art. Ils feront leur 1ère prod ensemble avec "I’m  so Fly" sur l’album de Lloyd Bank’s sorti en 2004. Lorsqu'en 2005, Timbaland fonde son label Mosley Music Group, il fait aussitôt appel à Danja. Nelly Furtado devient la première artiste signé sur son nouveau label. Le frère de Timbaland : Sebastian, la chanteuse Keri Hilson et le rappeur D.O.E en font également partie. C’est sur la B.O du film Lara Croft : Tomb Raider que Timbaland a collaboré pour la première fois avec Nelly Furtado. Il avait invité Nelly sur le remix de "Get Ur Freak On" de Missy Elliott. La sortie de l'album de Nelly Furtado « Loose » rentré N°1 au State remet Timbaland sous les feu de la rampe. Timbaland et Danja ont  produit la plupart des hits :  "Promiscuous", "Say It Right", "Maneater" et "All Good Things (Come to an End)".

Sortie le 12 septembre 2006,

Le second album de Justin Timberlake FutureSex/LoveSounds sort le 12 septembre 2006 et rentre directement N°1 au States avec plus de 684 000 CD vendus la première semaine. Timbaland et Danja assurent la majorité des productions. Les trois premiers singles: "Sexy Back" , "My Love" et "What Goes Around... Comes Around" se classent tous N°1 aux USA.

Timbaland Presents Shock Value

Timbaland choisit "Give It To Me" avec Nelly Furtado et Justin Timberlake pour annoncer son nouvel album Shock Value. C'est un carton : le single se classe N°1 au States (plus de 250 000 téléchargement payant en une semaine, au Royaume Uni et se classe dans le Top 10 dans une vingtaine de pays !

Son second album « solo » : « Timbaland Presents Shock Value » sort le 27 mars et se classe N°5 avec 138 000 cd écoulés la première semaine. Moins de 3 mois plus tard, l’album devient disque d’or au States (500 000 Cd). Timbaland l’a joué collectif et éclectique : Le nombre d’invités est impressionnant. Ca va de Dr Dre à Elton John en passant par 50 Cent ou encore Fall Out Boy. Même les rockeurs suédois de The Hives sont invités! Ses proches : Missy, Magoo, Sebastian, Justin et Nelly sont bienbien sûrr de la partie.

Pour son deuxième single, Timbaland choisit "The Way I Are" afin de mettre en avant les artistes de son label : la chanteuse Keri Hilson et le rappeur D.O.E.  Le travail d’équipe est payant : le single se classe N°1 dans plus de 10 pays !

Le clip de "The Way I Are" a été tourné le 18 mai à Manchester en marge de la tournée Européenne de Justin Timberlake dont Timbaland assurait la première partie. Pour ce clip, la chanson a été légèrement remanié : son frère Sebastian lâche un couplet (c’est lui que l’on voit en costume blanc).

Timbaland : les polémiques de plagiat

- Le succès de Cry Me a River a déclenché une polémique : Scott Storch prétend avoir produit la chanson alors qu’il est uniquement crédité comme coproducteur et auteur dans le livret. Une accusation à laquelle Timbaland a répondu sur "Give It to Me" dans son album « Shock Value» : « je suis un véritable producteur, tu n’es qu’un joueur de piano ! ». Quelque jours plus tard, Scott Storch répond au attaques de "Give it to me"  avec "Built Like That". Il continue d’affirmer être le producteur de "Cry Me a River". Plus grave, il déclare que c’est Danja qui a remis Timbaland au gout du jour et qui a réellement fait les prods des albums de Nelly Furtado et Justin Timberlake.

- Le track "Do It" sur l’album de Nelly relance les polémiques de plagiat : il reprend la musique d’"Acidjazzed Evening" composé par le finlandais Janne Suni (membre du groupe de pirates Fairlight, spécialisés dans le crack des jeux sur les ordinateur Amiga !). Pour sa défense, Timbaland affirme avoir samplé et non « volé » la séquence musicale, qu’il a vu sur la démo d’un jeu, et n’avoir pas pu retrouver le créateur pour lui en demander l’autorisation.

 


» + d'infos sur Timbaland :
Site officiel
MySpace

© MusiqueMag
Autres news
Timbaland flirte avec Mila J dans le clip "Don’t Get No Betta" Timbaland flirte avec Mila J dans le clip "Don’t Get No Betta" Timbo a décidé de faire monter la température avec le nouveau clip tiré de sa mixtape King Stays King ! Au point de devoir refroidir le corps de sa partenaire en promenant un glaçon sur son corps ultra sexy !
Timbaland offre une mixtape avec un inédit d'Aaliyah ! Timbaland offre une mixtape avec un inédit d'Aaliyah ! Pour célébrer dignement Noël, le superproducteur, qui n'en finit plus de nous faire patienter avec son album Textbook Timbo, nous propose sa mixtape King Stays King en téléchargement gratuit.
Timbaland invite Migos sur "Them Jeans" Timbaland invite Migos sur "Them Jeans" Un peu plus d'un mois après "UFO" sur lequel il fait équipe avec sa protégée Tink et Future, Timbaland nous propose un nouvel extrait de son album TextBook Timbo avec le trio d'Atlanta au flow "Versace".
Timbaland avec Future et Tink sur "UFO" Timbaland avec Future et Tink sur "UFO" Le producteur préféré de Justin Timberlake a convié sa protégé Tink et le rappeur qui a redonné une seconde jeunesse à l'Auto-tune sur "UFO", un titre destiné à son album Black Opera.
Toute l'actu de Timbaland
Discographie
Voir tous les albums de
Timbaland