MusiqueMagMusiqueMag.com

Tiga

Tiga, alias Tiga Sontag est DJ, chanteur et producteur électro originaire de Montréal.

 

Avant tout connu pour ses remixes comme "Washing Up" (de Tomas Andersson de Bpitch Control), "Comfortably Numb" des Scissor Sisters, ou encore "Madame Hollywood" (de Felix da Housecat), Tiga sait aussi composer ses propres hits, comme il l’a fait pour le morceau "You Gonna Want Me" ou "Hot in Herre" (à l'origine une chanson du rappeur Nelly qu'il réinterprète totalement et chante lui-même) ou encore  "Sunglasses At Night" (à l'origine un morceau de Corey Hart).

 

En 1994, il a ouvert son magasin de disques nommé DNA Records et a fondé son label en 1998: Turbo Recordings.

 

LES ALBUMS DE TIGA

Début 2006, Tiga se lance à nouveau avec son album "Sexor". Son disque devient rapidement l'une des meilleures ventes mondiales au niveau de la musique électronique.

 

En 2009, Tiga sort "Ciao!" son deuxième album solo. Le premier single "Shoes" créait une controverse. En effet les rumeurs disent que les backvocals de femme sont faits par Madonna. La chanson circule donc très vite sur internet. Cependant, ce ne serait qu'une rumeur puisqu'il a affirmé dans une interview télévisée qu'il s’agissait de sa propre voix, modifiée grâce à la technologie de studio. Ce qui n’a pas empêché l’album de continuer à se vendre et de cartonner en radio.

Entre ses albums, Tiga enchaîne ses morceaux aux quatre coins du monde dans les boîtes de nuits les plus prestigieuses. Il participe aussi à de nombreux festivals de musique électronique.

 

 

L'ELECTRO NEW WAVE DE TIGA

Il fait partie de la génération d'artistes qui marquent fortement un retour à la New Wave dans la musique électronique, genre musical dont il était d'ailleurs fan au cours des années 1980. Il cite souvent comme principale influence des groupes de New Wave (New Order, Depeche Mode...) et les icones glam (David Bowie notamment). Il représente aussi cette nouvelle génération de Dj, se voulant populaire au delà de derrière les platines, faisant attention à son look, maquillé pour ses séances photos, métrosexuel en puissance…

 

Beaucoup de rumeurs le disent par ailleurs bisexuel et accro aux drogues (ses premières soirées underground à Montréal avaient des noms très évocateurs sur ce sujet...). Cette image qu'il reflète en fait de lui l'une des icônes musicales de la communauté gay, mais relève apparemment du fantasme puisque l'artiste est fidèle et fiancé, et assure ne pas toucher aux drogues dures…

 


 


» + d'infos sur Tiga :
MySpace

© MusiqueMag
Autres news
L'année musicale 2009 vue par les lecteurs du magazine Gay "Têtu" L'année musicale 2009 vue par les lecteurs du magazine Gay "Têtu" Le site Têtu.com vient de lancer un sondage auprès de ses internautes... Quels sont les artistes et les stars préférés des gays et lesbiennes ?
Discographie
Voir tous les albums de
Tiga