MusiqueMagMusiqueMag.com

The Libertines

The Libertines est un groupe de rock anglais des années 2000, acclamé par la critique rock (en particulier par le journal NME), fortement influencé par les Clash, les Kinks et les Jam. Mick Jones, ancien membre des Clash, fut le producteur artistique de ses deux albums pour le label Rough Trade. The Libertines est aussi connu pour les frasques people et les excès de Pete Doherty.


L'histoire des Libertines débute à Londres vers la fin des années 1990 lorsque les deux guitaristes chanteurs Pete Doherty et Carl Barât, décident de créer leur propre groupe auquel ils donneront un nom reflétant leur façon d'être, c’est-à-dire libertins, libres des restrictions morales et conventionnelles. Dans un premier temps, plusieurs batteurs et bassistes se succèdent jusqu'au jour où Gary Powell, jeune batteur afro-américain les rejoint dans leur aventure. Très vite ils sont repérés par le label Rough Trade qui les signe en décembre 2001. Le groupe effectue alors son premier "vrai" concert, sans bassiste. Quelque temps après, John Hassall est invité à rejoindre la formation.

 

Bernard Butler et Mick Jones

En juin 2002, Bernard Butler (du groupe Suede) produit leur premier single "What A Waster". Deux mois plus tard, The Libertines entre en studio aux côtés de Mick Jones (ex-The Clash) afin d'y enregistrer son premier album. Durant cette session, Pete et Carl se disputent (une constante dans la courte histoire du quatuor) et décident de laisser tomber. Finalement, tout rentre dans l'ordre et Up The Bracket est enfin achevé. L'album est très bien reçu par la presse qui voit aussitôt en The Libertines un sacré rival pour les grosses pointures que sont The Strokes ou encore The Hives. La formation londonienne est élu meilleur nouveau groupe lors des célèbres NME Awards.

 

Pete Doherty le rebelle

En juin 2003, le malaise commence réellement à se faire sentir au sein du groupe. Pete Doherty, devenu accro aux drogues, est mis à l'écart et ne participe pas à la tournée européenne. C'est Nick, un ami du groupe, qui le remplace. La communication au sein des Libertines se fait de plus en plus difficile. Le groupe effectue une nouvelle tournée du Royaume-Uni sans la participation de Pete. Les fans ne comprennent pas son absence. Il entre finalement en cure de désintoxication mais en sort avant la fin du programme.

Un mois plus tard, le doute s'installe de plus belle au sein de The Libertines lorsque Pete ravage la chambre d'un de ses partenaires et cambriole l'appartement de Carl Barât. Il est arrêté pour finalement être ajourné. Il crée alors Babyshambles, un projet solo, et effectue plusieurs dates. Lors d'une interview, Pete avoue être devenu accro au crack. En septembre 2003, il est condamné à six mois de prison mais n'en fait que deux après avoir fait appel. Il entre à la prison de Wandsworth et reprend peu à peu contact avec ses anciens partenaires avant d'être transféré dans une prison moins "dure" sur l'île de Sheppey.

 

Le deuxième album

Après la réconciliation des deux leaders du groupe, un deuxième album est envisagé. The Libertines, sort fin août 2004, enregistré presque en live, en très peu de prises. De "Can't Stand Me Now" à "What Became Of The Likely Lads", ce CD autobiographique nous transporte au pays de Pete et Carl (parfois obligés d'être séparés par la sécurité pendant l'enregistrement du CD). Après une dernière tournée une nouvelle fois sans Pete (renvoyé jusqu'à ce qu'il n'ait plus de problèmes de drogue) qui se clôture le 17 décembre à Paris, Carl Barât annonce la fin officielle du groupe.

 

Une reformation dans l'air ?

En avril 2007, Pete Doherty et Carl Barât donnent leur premier concert ensemble depuis la séparation du groupe, au Hackney Empire à Londres. S'agissant à la base d'un concert solo de Pete, la surprise est donc totale pour les fans. En octobre de la même année sort un best of intitulé: "Time for Heroes: The Best of the Libertines". Le 17 septembre 2008 une nouvelle surprise est au rendez-vous : Pete Doherty et Carl Barât font une nouvelle apparition ensemble lors d'un concert secret organisé par la marque Gio Goi. Pete Doherty ne cache son souhait de reformer le groupe en 2010.  

» + d'infos sur The Libertines :
Site officiel
MySpace

© MusiqueMag
© Wikipedia / texte d'origine
Texte sous licence CC-BY-SA
Autres news
The Libertines le clip "You're My Waterloo" avec Freddie Highmore The Libertines le clip "You're My Waterloo" avec Freddie Highmore The Libertines présentent un nouveau clip tiré de Anthems For Doomed Youth. "You're My Waterloo" fait suite à "Heart Of The Matter". Freddie Highmore (actuellement Norman Bates dans la série Bates Motel) tient le rôle principal.
Libertines : Pete Doherty face à son sosie au Grand Journal Libertines : Pete Doherty face à son sosie au Grand Journal Les Libertines étaient invités au Grand Journal de Canal+ mercredi 30 septembre. Pete Doherty et Carl Barat ont interprété "Gunga Din" puis Doherty a eu le plaisir de rencontrer son sosie qui a fait la couv du Parisien.
The Libertines : drogues et torture pour le clip "Heart Of The Matter" The Libertines : drogues et torture pour le clip "Heart Of The Matter" The Libertines a choisi de mettre en avant le titre "Heart Of The Matter" pour défendre Anthems For Doomed Youth. Dans un peepshow, Pete Dohertry et Carl Barat droguent et torturent leurs sosies sous le regard hilare de spectateurs.
30 albums rock attendus d'ici la fin 2015 30 albums rock attendus d'ici la fin 2015 Quels sont les albums rock qui vont électrisé notre rentrée ? Voici une liste de 30 disques avec Deftones, Libertines, Foals, Radiohead, Mass Hysteria, Stereophonics, Kurt Cobain, Dead Weather, Lofofora, Slayer...
Toute l'actu de The Libertines
Discographie
Voir tous les albums de
The Libertines