MusiqueMagMusiqueMag.com

Serge Gainsbourg

Serge Gainsbourg, né Lucien Ginsburg le 2 avril 1928 à Paris et mort le 2 mars 1991 à Paris, est un auteur-compositeur-interprète et cinéaste français. Gainsbourg est l'un des grands noms de la chanson française.

 

Fils d'immigrants russes juifs, Serge Gainsbourg dit Gainsbarre ou Lucien Grix, rêve d'abord de devenir artiste-peintre. Il se lance dans le métier de musicien tardivement. Jusqu'à trente ans, Serge Gainsbourg vit de petits boulots. Mais la découverte de Boris Vian qui écrit et interprète des textes provocateurs, drôles, cyniques, loin des vedettes du moment, lui fait l'effet d'une révélation. Ses premiiers albums ne rencontrent néanmoins pas le succès.

 

"Poupée de Cire Poupée de Son" de France Gall

C'est en écrivant pour Juliette Gréco ("Accordéon", "La Javanaise") et Petula Clark ("La Gadoue") qu'il rencontre ses premiers succès, mais c'est avec Françoise Hardy ("Comment te dire adieu ?") et surtout France Gall qu'il réussit à séduire un public jeune. France Gall remporte, en 1965, le grand Prix du Concours Eurovision de la chanson avec le titre "Poupée de cire poupée de son", écrite par Gainsbourg.

 

"En Harley Davidson" avec Brigitte Bardot.

Fin 1967, Gainsbourg vit ensuite une passion courte mais torride avec Brigitte Bardot à qui il dédie la chanson "Initials B.B". après lui avoir écrit quelques titres emblématiques ("Harley Davidson", "Bonnie and Clyde", "Je t'aime... moi non plus", même si ce dernier titre enregistré avec elle en duo en 1967 en version symphonique fut rendu célèbre l'année suivante par Jane Birkin ; la version originale, d'abord gardée secrète par Serge Gainsbourg à la demande de Brigitte Bardot, ne sort quant à elle qu'en 1986).

 

Les années Birkin: Je T'aime... Moi Non Plus.

Sur le plateau du tournage de Slogan, en 1968, Serge Gainsbourg rencontre Jane Birkin pour laquelle il redevient auteur-compositeur. Je t'aime... moi non plus et 69 Année érotique sont d'immenses succès qui dépassent les frontières. Gainsbourg et Birkin deviennent un couple très médiatique. Ils ont une fille ensemble: Charlotte Gainsbourg.

Les années 1970 sont marquées par l'écriture et la composition de quatre albums phares : Histoire de Melody Nelson en 1971, Vu de l'extérieur en 1973, Rock around the bunker en 1975 et L'Homme à tête de chou en 1976. Si, au départ, ces albums rencontrent peu de succès commercial (les ventes plafonnent à 30 000 exemplaires), ils hissent Gainsbourg au rang de l'avant-garde de la chanson française.

Histoire de Melody Nelson est accueilli par la presse comme "le premier vrai poème symphonique de l'âge pop". En mai 1973, Serge Gainsbourg est victime d'une crise cardiaque. Il continue pourtant de boire et de fumer, fidèle au personnage qu'il est en train de devenir.

L'album Vu de l'extérieur comporte un tube : "Je suis venu te dire que je m'en vais".

Avec Rock around the bunker, Serge Gainsbourg pousse la provocation à son comble : il tourne en dérision, au second degré, l'esthétique et la verroterie nazies. L'album, enregistré à Londres, est radicalement rejeté par les programmateurs de radio qui ne voient dans cette farce à la Boris Vian qu'une provocation scandaleuse avec des titres comme "Nazi rock" ou "Tata teutonne". Malgré tout, à la fin des années 80, cet album est couvert de disques d'or.


Serge Gainsbourg, cinéaste

On demande à Gainsbourg des bandes sonores de films. Il abandonne sans regret la scène jusqu'en 1979. Ses disques solo lorgnent d'abord vers le jazz et les rythmes afro-cubains. Il cultive son aura d'artiste culte en participant à de nombreux films. Malheureusement pour lui, s'il est considéré comme un acteur de talent, il ne tourne pratiquement que dans des films de peu d'ampleur. En 1976 il se lance pour la première fois dans la réalisation cinématographique. Son film Je t'aime moi non plus obtient très vite une réputation sulfureuse avec un scénario audacieux touchant aux tabous de l'homosexualité et de l'érotisme.

Gainsbourg réalise trois autres films, Équateur en 1983, Charlotte for EverStan the Flasher en 1986 et enfin en 1990. Ses films ont peu de succès, les sujets abordés étant toujours provocateurs, que ce soit l'inceste (Charlotte for Ever), la pédophilie, l'exhibitionnisme (Stan the Flasher) ou l'homosexualité…

 

Gainsbourg, La Marseillaise et le Jamaïque

Aux armes et cætera (1979) enregistré à Kingston en Jamaïque devient disque de platine en quelques mois. "La Marseillaise" reggae choque le journaliste du Figaro Michel Droit qui écrit un article assassin, à la limite de l'antisémitisme. Serge Gainsbourg lui répond par voie de presse dans un article intitulé On n'a pas le con d'être aussi Droit. La salle de concert de Strasbourg où il doit se produire est investie par des membres d'une association d'anciens parachutistes militaires qui désapprouvent sa version de "la Marseillaise", mais Gainsbourg ne se démonte pas et prend les paras au dépourvu en chantant a cappella, et le poing tendu, la version originale de l'hymne français, et poursuit une tournée triomphale, accompagné de Sly and Robbie et des choristes de Bob Marley : les I Threes. Il enregistre un autre album reggae en 1981 avec des musiciens jamaïcains, Mauvaises Nouvelles des Etoiles.


De Gainsbourg à Gainsbarre

Les boîtes de nuit, les beuveries, le noctambulisme, la décrépitude physique...de plus en plus, Gainsbarre succède à Gainsbourg avec quelques apparitions télévisées plus ou moins alcoolisées. Le chanteur forge ainsi sa légende de poète maudit mal rasé et ivre qui lui vaut tantôt l'admiration tantôt le dégoût. Au bout de dix ans, Jane Birkin n'en peut plus et le quitte.

Gainsbourg rencontre une nouvelle égérie, Bambou, pour laquelle, il ne peut, une fois de plus, s'empêcher de composer. Il lui fait chanter quelques titres qui ne rencontrent pas les faveurs du public (Made in China, 1989).

Il part ensuite pour New York où il enregistre ses deux derniers albums, Love on the Beat et You're Under Arrest. Après le reggae, Gainsbourg se frotte au hip-hop et au funk.

 

Serge Gainsbourg s'éteint en 1991 à la suite d'une cinquième crise cardiaque.

De nombreux hommages ont régulièrement lieu, comme à l'occasion des 20 ans de sa disparition, à l'image du clip Requiem pour un Con, réalisé par des fans.

 



» + d'infos sur Serge Gainsbourg :
Site officiel
Site de fan

© MusiqueMag
© wikipedia / texte d'origine
Texte sous licence CC-BY-SA
Autres news
Une interview inédite de Serge Gainsbourg retrouvée 27 ans plus tard Une interview inédite de Serge Gainsbourg retrouvée 27 ans plus tard Une interview inédite datant de 1987 de Serge Gainsbourg vient d’être diffusée sur le web 27 ans plus tard. L’interprète de "Initials BB" était ce jour-là à la Fnac pour la promotion d’une Bande dessinée "Où es-tu Melody ?".
NTM, Gainsbourg, Brassens enseignés à l'Université de Manchester NTM, Gainsbourg, Brassens enseignés à l'Université de Manchester Quel est le point commun entre NTM, Gainsbourg et Brassens ? Vous ne trouvez pas ? Et bien c’est simple, ils sont tous les trois étudiés à la loupe à l’Université de Manchester en cours de français pour leurs textes contestataire
"Serge Gainsbourg" a tenté d'assassiner "Johnny Hallyday" "Serge Gainsbourg" a tenté d'assassiner "Johnny Hallyday" Denis, sosie de Serge Gainsbourg, est jugé à partir du vendredi 14 juin au palais de justice d'Epinal (Vosges) pour avoir tenté de tuer son voisin Michel, sosie de Johnny Hallyday. Il risque jusqu'à 30 ans de prison.
Une station de métro au nom de Serge Gainsbourg Une station de métro au nom de Serge Gainsbourg Une station de métro au nom de "Lilas-Serge Gainsbourg" est prévue pour 2019 sur la ligne 11 traversant la ville de Lilas en Seine-Saint-Denis. La ligne sera prolongée de six nouvelles stations pour relier Rosny-Perrier à Paris.
Toute l'actu de Serge Gainsbourg
Discographie
Voir tous les albums de
Serge Gainsbourg