MusiqueMagMusiqueMag.com

Kraftwerk

Kraftwerk (centrale électrique en allemand) est un groupe allemand de musique électronique qui a joué un rôle prépondérant dans le développement de cette musique. Leurs productions novatrices et expérimentales ont influencé un certain nombre de groupes new wave des années 1980.

Le groupe Kraftwerk a été fondé en 1970 par Florian Schneider-Esleben et Ralf Hütter. Le premier joue de la flûte et du violon, le second du piano et de l'orgue. Ils se sont rencontrés pendant lcurs études au Conservatoire de Düsseldorf à la fin des années 1960. Leurs goûts partagés pour la musique expérimentale électronique que la presse qualifiera plus tard de mouvance krautrock scellent définitivement leur amitié.

 

DES DEBUTS DIFFICILES 

Après une première expérience au sein du groupe allemand Organisation jugée non satisfaisante, le duo sort les albums Kraftwerk (1971), Kraftwerk 2 (1972) et Ralf und Florian (1973). Leur musique très avant-gardiste rencontre un succès mitigé.

En 1974, le groupe recrute deux nouveaux musiciens, Wolfgang Flur et Karl Bartos, aux percussions électroniques. Très fortement influencé par les vastes complexes industriels de leur région (la Ruhr), le groupe reproduit dans ses disques l’atmosphère industrielle faite de sons répétitifs et sa vision du monde autour du béton des grandes villes et de la modernité technologique.

 

AUTOBAHN : L’AUTOROUTE DU SUCCES

En novembre 1974, le premier album de la série Autobahn (autoroute, en allemand) est un succès mondial. Soucieux de tout contrôler, les deux membres fondateurs créent leur propre studio d’enregistrement Kling Klang à Düsseldorf en Allemagne. Ils sortiront par la suite des titres célèbres comme Radioactivity ou Trans-Europe Express, reconnu comme l'un des morceaux les plus samplés, ainsi que le morceau électronique The Robots en 1977.

 

Les membres du groupe Kraftwerk


La composition du groupe a beaucoup fluctué à ses débuts, entre 1970 et 1974. Florian Schneider et Ralf Hütter ont ainsi travaillé en quatre ans avec une demi-douzaine de musiciens différents. Les musiciens les plus notables de cette époque ont été le guitariste Michael Rother et le batteur Klaus Dinger, qui formèrent ensuite le groupe Neu!.

 

L'apport du producteur et ingénieur du son Konrad "Conny" Plank a été significative. Konrad Plank collaborait alors avec plusieurs groupes allemands d'importance tels que Can, Cluster et Harmonia. Il a produit les 4 premiers albums de Kraftwerk et a cessé sa collaboration avec le groupe après le succès commercial de l'album Autobahn.

 

Le peintre et graphiste Emil Schult devint un collaborateur régulier du groupe à partir de 1973. Au début, il joua de la guitare basse et du violon électrique. Par la suite, il fut le concepteur visuel et écrivit quelques unes de ses paroles, en plus d'accompagner le groupe lors de ses tournées.

 

LA COMPOSITION DEFINITIVE DU GROUPE KRAFTWERK

La composition du groupe s'est forgée de manière plus définitive à partir de 1975, pour la tournée de l'album Autobahn : Ralf Hütter , Florian Schneider-Esleben, Wolfgang Flür et Karl Bartos. Mais ces deux derniers quitteront finalement le groupe dans les années 80, reprochant au groupe le manque de tournées, des projets qui n’aboutissent pas, la difficulté du processus d’enregistrement…

Suite à ces départs, la composition du groupe a été fluctuante de 1992 à nos jours, mais on compte parmi les nouveaux membres réguliers Fritz Hilpert et Henning Schmitz.

En avril 2008, le groupe se produit pour une tournée de quatre dates aux États-Unis. Florian Schneider ne participa pas à ces concerts, puis quittera le groupe. Aucune raison officielle n'a été divulguée. Il fut remplacé par Stephane Pfaffer, également responsable des effets visuels du goupe.

 

 

Les paroles de kraftwerk

Les paroles de Kraftwerk traitent de la vie urbaine et technologique de l'Europe de l'après-guerre - voyager en automobile dans Autobahn, en train, utiliser des ordinateurs personnels... Ses paroles en apparence simplistes montrent une position à la fois candide et critique face au monde moderne, en même temps qu'elles jouent un rôle important dans la structure rythmique des morceaux. Plusieurs morceaux de Kraftwerk expriment la nature contradictoire de la vie urbaine moderne : une forte sensation d'aliénation et une célébration des joies de la vie moderne (et de ses avancées technologiques).

 

Tous leurs albums à partir de Radio-activity ont été enregistrés en deux versions, allemande pour le marché allemand et anglaise pour le marché international. Les versions allemandes illustrent la volonté de Kraftwerk d'offrir une alternative au modèle dominant anglophone dans la musique pop et rock.

SAMPLES, REPRISES ET INFLUENCES

De nombreux artistes déclarent avoir été fortement influencés par Kraftwerk, tels Vince Clarke, fondateur de Depeche Mode et musicien actuel du groupe britannique Erasure. C'est aussi le cas des pionniers de l'Electro/Electro-Hip Hop, comme Afrika Bambaataa, mais surtout à Détroit où le duo Cybotron puis les pionniers de la Techno (Juan Atkins, Derrick May et Kevin Saunderson) feront toujours référence à Kraftwerk comme une influence déterminante. Une seconde vague d'artistes de Détroit, parmi lesquels Underground Resistance, Drexciya ou Aux 88, se revendiquera de ce même héritage non seulement au niveau stylistique mais aussi dans l'esthétique de l'anonymat visuel développé par Kraftwerk.

 

Kraftwerk sera aussi une source d'inspiration pour des musiciens d'univers plus new-wave ou rock tels Simple Minds, OMD, Ride ou Coldplay. L'influence la plus évidente se retrouve chez les producteurs d'une electro froide comme chez Plastikman, Anthony Rother, Dopplereffekt et Arpanet ou encore  dans l'electro mélancolique et organique Boards of Canada, M83, Marboss ou Nathan Fake.

 

LA STYLE MUSICAL DE KRAFTWERK

La sonorité musicale du groupe se caractérise par la combinaison d'une ligne de basse et d'une rythmique électrique à une harmonique et une mélodie répétitive faite à partir de synthétiseurs, accompagnée de paroles minimalistes chantées ou vocoderisés dans plusieurs langues (allemand, français, espagnol, anglais, russe, japonais).

 

DISCOGRAPHIE DE KRAFWERK

Leurs trois premiers albums étaient plus près de la musique d'expérimentation rock de l'époque des années 1970 et n'avaient pas encore l'accroche pop et la structure et la dynamique rythmique que connaîtront leurs albums suivants.

Les deux albums sont totalement instrumentaux. Le troisième Ralf und Florian sorti en 1973, le utilise plus de synthétiseurs et de boîte à rythmes et la première apparition de vocoders (vois synthétiques) marque un tournant : ils deviendront par la suite la marque de fabrique du groupe.

1974 : l'album Autobahn et son morceau de 22 minutes éponyme connaissent un succès mondial.  Leurs trois albums suivants auront une énorme influence sur la musique populaire qui suivra : Radio-Activity (1975), Trans-Europe Express (1977) et The Man-Machine (1978).

 

Après une longue absence, le single Tour de France, sorti en 1983, annonce leur grand  retour. C’est aussi la première fois qu’ils acceptent d’être remixés (un privilège jusqu’ici réservé au musicien François Kevorkian), avec le single Expo 2000 (1999) qui sera repris par Underground Resistance et Orbital.

En août 2003, le groupe a sorti l'album Tour de France Soundtracks, leur premier album de nouveaux morceaux depuis l'album Electric Café sorti en 1986.

 

En juin 2005, le groupe a publié son premier album de morceaux joués en concert, Minimum-Maximum, compilés de leur tournée du printemps 2004. La plupart des morceaux choisis pour cet album avaient été considérablement retravaillés et remodelés à partir de leur version studio originale.

Cet album a été nommé en tant que meilleur album dance/électronique au Grammy Award. Il est sorti, accompagné d'un DVD présentant des images vidéo de leur tournée à travers le Monde.

 

 

 

» + d'infos sur Kraftwerk :
Site officiel
MySpace

© MusiqueMag
© Wikipedia / texte d'origine
Texte sous licence CC-BY-SA
Autres news
Kraftwerk est de retour avec un nouvel album Kraftwerk est de retour avec un nouvel album Kraftwerk est de retour pour un nouvel album, prévu en 2010 et, en attendant, dans un coffret réunissant 8 albums remasterisés.
Discographie
Voir tous les albums de
Kraftwerk