MusiqueMagMusiqueMag.com


Le 10/11/2011

Smashing Pumpkins au Zénith : on y était

Pour leur tout premier concert au Zénith de Paris - une salle dans laquelle Billy était venu voir les Rita Mitsouko en 92 (la seule intervention du soir que le grand chauve fera outre les traditionnels remerciements au moment du rappel) - les Smashing Pumpkins n'ont pas vraiment été aidé par leur ingé-son. Pendant plus de 2h30, les enceintes du Zénith, saturées à mort, ont inlassablement massacré les chansons des citrouilles. Dommage, car pour son retour à Paris vingt ans après son tout premier concert en France le 5 février 1992 à l'Elysée Montmartre en première partie des Buzzcocks, Billy Corgan et ses nouveaux collègues, le guitariste Jeff Schroeder (en poste depuis 2007), la bassiste Nicole Fiorentino (qui n'est pas la jeune fille sur la pochette de Siamese Dream !) et le jeune batteur de 21 ans, Mike Byrne, avaient prévu une setlist de choix.

Smashing Pumpkins au Zénith le 9 novembre 2011 : setlist
Contrairement aux deux derniers passages du groupe en France, pour le premier concert de reformation avec le batteur Jimmy Chamberlin au Grand Rex en mai 2007 et à Bercy en février 2008, où la majorité des tubes avaient été joués ("Today", "1979", "Tonight, Tonight", "Disarm"), le public parisien n'aura eu le droit ce soir qu'à deux ou trois classiques ("Muzzle", "Siva", "Cherub Rock"), en dehors de l'imparable doublé du rappel ("Zero", "Bullet With Butterfly Wings" - en vidéo ci-dessous). Au menu : du lourd avec "Soma", "Thru The Eyes Of Ruby", "Geek U.S.A." et "Silverfuck", des vieilleries ("Window Paine" et un extrait du premier morceau de Gish, "I Am One"), quelques raretés de Pisces Iscariot ("Starla", "Frail and Bedazzled") et surtout un paquet de nouvelles chansons du nouvel album Oceania à paraître en mars 2012 ("Quasar", "Panopticon", "My Love Is Winter", "Pinwheels", "Oceania", "Pale Horse"). Découvrez la setlist ci-dessous et laissez votre avis sur le concert dans les commentaires.


SmAshing Pumpkins - Zénith de Paris (09/11/2011)

"Quasar"
"Panopticon"
"Starla"
"Geek U.S.A."
"Muzzle"
"Window Paine"
"Lightning Strikes"
"Soma"
"Siva"
"Oceania"
"Frail and Bedazzled"
"Silverfuck"
"Pinwheels"
"Pale Horse"
"Thru the Eyes of Ruby"
"Cherub Rock"
"Owata"
"My Love is Winter"
"For Martha"

Rappel :
"Zero"
"Bullet With Butterfly Wings"
A ne pas manquer

Derniers commentaires
>> Soyez le premier à donner votre avis

Les commentaires sur ce sujet sont fermés.

The Smashing Pumpkins

Chicago, Illinois, États-Unis

Autres news
The Smashing Pumpkins le clip "'Drum + Fife" The Smashing Pumpkins le clip "'Drum + Fife" Billy Corgan poursuit la promo de son nouvel album Monuments To An Elegy avec le clip "Drum + File". Ce nouveau single fait suite à "Being Beige". Le clip filme des enfants jouant à des jeux de guerre dans le désert.
Marilyn Manson chante "Ava Adore" avec les Smashing Pumpkins Marilyn Manson chante "Ava Adore" avec les Smashing Pumpkins Marilyn Manson a rejoint The Smashing Pumpkins sur scène pour la seconde fois en trois mois. Le coquemitaine a poussé la chansonnette avec Billy Corgan sur "Ava Adore" lors du Soundwave Festival de Sydney en Australie.
Smashing Pumpkins le clip "Being Beige" Smashing Pumpkins le clip "Being Beige" Billy Corgan revient en forme avec l'album Monuments to an Elegy des Smashing Pumpkins. Voici le clip pour "Being Beige". Des gros plans de Billy Corgan cotoient des images de la lune et des jumelles en feu.
The Smashing Pumpkins : "Being Beige" live chez Jimmy Kimmel The Smashing Pumpkins : "Being Beige" live chez Jimmy Kimmel The Smashing Pumpkins sont passés sur le plateau du Jimmy Kimmel Live aux Etats-Unis pour la promo de l'album Monuments to an Elegy. Billy Corgan a choisi de mettre en avant le single "Being Beige".
Toute l'actu de The Smashing Pumpkins