MusiqueMagMusiqueMag.com


Le 06/05/2010

Jello Biafra des Dead Kennedys punkise Rock En Seine

L'un des parrains du punk américain sera sur la scène de Rock en Seine fin août. Plus précisément le 28 août. Le mythique Jello Biafra, ex-provocateur des Dead Kennedys, a été invité par les festival parisien. Jello Biafra, 51 ans, partagera ainsi l'affiche avec Blink-182, Arcade Fire, Crystal Castles, Stereophonics, Queens Of The Stone Age, Chew Lips, Massive Attack etc...

De 79 à  86, les Dead Kennedys ont été la meilleure représentation du punk face au conservatisme américain. Ils n'ont cessé depuis d'être glorifiés année après année. Jello Biafra symbolise l'indépendance, l'intégrité et la liberté d'expression au sein d'une Amérique gangrenée par la cupidité et le fric. A 51 ans, le chanteur revient avec fracas au sein de l'explosif Jello Biafra and The Guantanamo School Of Medecine. A ses côtés, des ex Faith No More, Victims Family, Sharkbait, Rollins Band. Le groupe a publié l'explosif Audacity Of Hype l'année dernière. 

 

Jello Biafra des Dead Kennedys à Rock En Seine

 

" J'ai toujours préféré les méchants aux gentils quand j'étais gamin" aime expliquer Jello Biafra. "Le Pingouin et le Riddler me fascinaient plus que Batman." Jello découvre le rock'n'roll par hasard en automne 1965 alors que son père se trompe de fréquence radio. Mais ce n'est que douze ans plus tard en 1977, qu'il prend conscience à un concert des Ramones qu'une alternative à la musique commerciale existe. "Je ne sais pas ce que je serai devenu sans la découverte du punk" admet-il. "Les seventies étaient si ennuyeuses et rétrogrades." Un an plus tard, il met sur pied Les Dead Kennedys. En cinq albums, les DK inquiètent, déstabilisent, choquent, non sans subir les assauts de la censure.

 

"Il y a pas mal de péjugés sur cette époque." explique Biafra. "Bien sûr, les Dead Kennedys voulaient faire réagir, provoquer. A l'instar des Stooges. On voulait laisser une impression indélébile. Qu'importe si elle était négative." Durant les décennies qui suivent la séparation des Dead Kennedys, Jello Biafra continue de collaborer avec des artistes pour des projets toujours différents et percutants (Al Jourgensen de Ministry, les canadiens de D.O.A, No Means No, les Melvins, Mojo Nixon). Mais jamais, il ne parvient pas à  remonter un véritable groupe jusqu'à  Guantanamo School Of Medecine. " J'étais occupé ailleurs. Notamment avec mes spoken words et mon label, Alternative Tentacles. Puis, j'ai eu envie de sortir de ma grotte après avoir vu Iggy Pop avec la reformation des Stooges pour son soixantième anniversaire. C'était  un an avant mes cinquante ans."


Jello Biafra des Dead Kennedys à Rock En Seine


A ne pas manquer

Derniers commentaires
comments powered by Disqus

Rock en Seine

Parc de St-Cloud92210 St-Cloud, France

Autres news
Rock en Seine 2016 : Iggy Pop, EoDM, Massive Attack, Sum 41, Foals... Rock en Seine 2016 : Iggy Pop, EoDM, Massive Attack, Sum 41, Foals... Rock en Seine 2016 se dévoile avec Iggy Pop, Foals, The Last Shadow Puppets, Eagles Of Death Metal, Massive Attack, Sigur Rós, Sum 41, Casseurs Flowters, wo Door Cinema Club, Ghinzu et bien d'autres.
Rock en Seine 2015 : la programmation complète Rock en Seine 2015 : la programmation complète Rock en Seine a dévoilé les 20 premiers noms de sa programmation 2015 qui en comptera une 40taine. Sont prévus cette année Les Libertines, Chemical Brothers, The Offspring, Interpol, Fauve, Etienne Daho...
Rock en Seine 2015 avec Franz Ferdinand, Mr Oizo & Boys Noise Rock en Seine 2015 avec Franz Ferdinand, Mr Oizo & Boys Noise Rock en Seine dévoile sa programmation avec 13 nouveaux noms. On retrouvera les Franz Ferdinand and Sparks, Catfish & The Bottlemen ou encore la collaboration de Boys Noise et Mr Oizo (Handbraekers).
The Libertines, Blur, Metallica, Foo Fighters à Rock en Seine 2015 ? The Libertines, Blur, Metallica, Foo Fighters à Rock en Seine 2015 ? Quelles seront les groupes à l'affiche de Rock en Seine 2015 ? Les noms de Libertines, Foo Fighters, Metallica, The Strokes ou encore Deadmau5, Royal Blood, System Of Down figurent dans les pronostics.
Toute l'actu de Rock en Seine