MusiqueMagMusiqueMag.com


Le 09/07/2013

Festival Soirs d'été du 3ème : 25 minutes de Babyshambles

Le premier jour du festival Soirs d'été du 3ème, organisé par Oui FM et la mairie du 3ème arrondissement de Paris, et retransmis en direct sur la radio, a offert son lot de surprises et de confirmations. Débutant à 20h sur la toute nouvelle Place de la République, c'est Puggy qui a inauguré cette édition 2013 avec ses titres pop très sautillants. Jouant des extraits de son nouvel album To Win The World, sorti en avril, le groupe n'a pas délaissé non plus ses plus grands succès comme "When You Know", "Last Day On Earth (Something Small)" ou encore "How I Needed You". Les 6000 ou 7000 personnes présentes ont été unanimement emportées et ont dansé de leur plein gré.
Après un changement de plateau relativement long, c'est le jeune chanteur britannique Jake Bugg qui a investi la scène. Âgé d'à peine 19 ans, ses titres folk ont été salués par des artistes reconnus comme Noel Gallagher, dont il a fait les premières parties, ou Damon Albarn (Blur, Gorillaz). Pourtant, le public a eu l'air plutôt sceptique pour commencer, le mimant même en train de chanter le nez bouché, faisant référence à sa voix très particulière. Néanmoins, après quelques morceaux, le public s'est mit à danser et à apprécier la talentueuse simplicité de l'artiste. On retient tout particulièrement deux nouveaux titres du chanteur, ainsi que les prestations très remarquées des titres "Broken" et "Two Fingers".
Bonne nouvelle pour le public parisien : Pete Doherty est arrivé durant le set de Bugg, l'épargnant d'une attente de plusieurs heures comme à son habitude. Les Babyshambles ont ainsi pu commencer à l'heure, ce qui n'était pas arrivé depuis... et bien au moins trois ans, puisqu'ils avaient arrêté de jouer ensemble à cette époque. D'ores-et-déjà conquis, le public était apparemment constitué en grande majorité des fans du groupe. Le groupe a joué ses grands succès, comme on s'y attendait, à l'instar de "Delivery" ou "You Talk", mais également un premier extrait de son nouvel album à paraître en septembre, "Nothing Comes To Nothing". Néanmoins, les anglais ont quitté la scène après 25 minutes de concert, provoquant la colère et la déception de nombreux fans. Le groupe s'est justifié en affirmant qu'il s'agissait d'un "concert surprise" et qu'il n'était prévu qu'il ne joue "que trente minutes".
Place désormais à la suite de la programmation : nous retrouverons sur scène ce soir The Popopopops, Deportivo et Biffy Clyro à partir de 20h.

(Nicolas Raulin)

Festival Soirs d été du 3ème : on y était ! (Jour 1)
A ne pas manquer

Derniers commentaires
comments powered by Disqus

Autres news
Pete Doherty victime de chantage avec des sextapes de Kate Moss Pete Doherty victime de chantage avec des sextapes de Kate Moss Pete Doherty victime d'un chantage ? C'est bien ce qu'il révèle sur son blog, annonçant qu'un de ses "amis" possède des cassettes compromettantes de la période où il était en couple avec Kate Moss : le chanteur préfèrerait payer.
Babyshambles : "Nothing Comes To Nothing" en live au Grand Journal Babyshambles : "Nothing Comes To Nothing" en live au Grand Journal Le 29 août dernier, les Babyshambles étaient invités au Grand Journal de Canal +, avec les perchistes Renaud et Valentin Lavillenie. Au programme "Nothing Comes To Nothing", premier single de l'album Sequel to the prequel et le classique "Fuck Forever".
Pete Doherty vendeur dans sa boutique à Londres Pete Doherty vendeur dans sa boutique à Londres Pete Doherty ouvre sa boutique au marché de Camden à Londres ! Doherty & Martin: The Rag & Bone Collection vendra les souvenirs attachés aux Libertines, aux Babyshambles, et à Pete Doherty qui travaille lui-même dans la boutique.
Babyshambles à Paris dans le clip "Nothing Comes To Nothing" Babyshambles à Paris dans le clip "Nothing Comes To Nothing" Premier clip du retour des Babyshambles, "Nothing Comes to Nothing" est issu du nouvel album "Sequel to the Prequel" dont la sortie est prévue pour le 2 septembre. Images backstage et lives dont celles du concert des Soirs d'été à Paris (République).
Toute l'actu de Babyshambles