MusiqueMagMusiqueMag.com
Chargement en cours...

Imprimer cet article Réagir à cet article

T.I.

T.I.

T.I. proclame son amour pour sa femme Tiny dans "Stay"
T.I. procla...
Clinton Sparks avec le rappeur T.I. dans le clip "Uv Love"
Clinton Spa...

T.I. a été élevé par ses grands parents dans la banlieue chaude de Bankhead à Atlanta. Précoce, le jeune T.I. commence à rapper dès 7 ans. Très vite il s’oriente dans le dangereux commerce de la drogue. T.I.P va gravir rapidement les échelons, au point que celui qui a commencé  comme guetteur se fera un temps appeler Rubber Band Man (les élastiques qu’il porte au poignet sont la façon d’indiquer la quantité de drogue qui lui reste à vendre). Ses nombreux ennuis judiciaires à l’adolescence vont le persuader de quitter cette voie et de se mettre sérieusement au rap.

T.I. SE MET A RAPPER

Début 2001, T.I. signe sur Artista Records et sort en octobre son premier album I’m Serious. Malgré la présence de Beenie Man, Pharell Wiliams ou encore Lil John, I’m Serious est un échec commercial qui plafonne difficilement à 160 000 exemplaires vendus. Devant ce peu de retour sur investissement, Arista Records lui rend son contrat. T.I. ne baisse pas les bras et choisi la route de  l’indépendance en fondant son propre label Grand Hustle Entertainment. A force d’inonder les rues de mixtapes, T.I. se fait une réputation de Killer au Micro. Son apparition sur le hit de Bone Crusher "Never Scared" le propulse sur le devant de la scène. Les offres des maisons de disque affluent mais le King d’Atlanta, qui a décidé de contrôler son destin, choisi de sortir ses projets en distribution chez Atlantic Records.

T.I. se met à rapper

Lorsque son second album Trap Muzik, sorti le 19 aout 2003,  prend la 4ème place des ventes de disques aux Etats-Unis, c’est la consécration pour T.I. Grâce aux singles 24's, Be Easy, Rubber Band Man, T.I. impose sa Trap Muzik. Mais ses ennuis judiciaires vont le rattraper et freiner un peu son ascension. En mars 2004, T.I. est envoyé quelques mois en prison pour ne pas avoir respecté sa liberté conditionnelle dans une vielle affaire de drogue. Peu rancunier, T.I. choisit la prison de Cobb en Géorgie, celle-là même où il a effectué sa peine pour tourner une vidéo promo. L’administration pénitentiaire qui a donné toute les autorisations, va s’en mordre les doigts : un dangereux prisonnier profite du tournage pour s’évader ! Cette affaire déclenche une polémique nationale sur la sureté des prisons et crée un buzz monstrueux autour de T.I.

Urban Legend

En novembre 2004, son 3ème album Urban Legend s’écoule à 193 000 exemplaires dès la 1ère semaine. Son single "Bring Em Out" se classe dans le top 10 et lui assure une place auprès de Lil Wayne sur Soldier des Destiny’s Child. Si ses deux nominations aux Grammy  Awards en 2006 ne débouchent sur aucun prix, T.I. en remporte tout de même 4 lors des Billboard Music Award dont les prestigieux "Album Rap de l’Année" et "Meilleur Artiste Rap".

King

Après un petit break au cinéma avec le film ATL, T.I. revient à ses premiers amours et sort l’album King. Le succès est plus que jamais au rendez vous : King devient N°1 aux USA en s’écoulant à 522 000 exemplaires la 1ère semaine ! Avec les succès des singles What you Know qui obtiendra un Grammy Award, Why You Wanna et  Live in the Sky, T.I. confirme son statut de King of South. Son apparition sur le hit de Justin Timberlake My Love  permet à l’Amérique de découvrir ce rappeur hors normes.

T.I. vs T.I.P.

Avec 468 000 albums la 1ère semaine, son 4ème album T.I vs T.I.P. se classe également N°1 aux States. Tout semble aller pour le mieux dans le meilleur des mondes, T.I. se permet même une apparition remarquée dans American Gangster au coté de Denzel Washington, lorsque ses vieux démons le rattrapent...

Paper Trail

Le 13 octobre 2007, quelques heures avant de participer au BET Awards, T.I. est arrêté  lors d’une transaction frauduleuse d’armes. Arrêté avec trois mitrailleuses et des silencieux, T.I. doit déposer une caution astronomique de 3 millions de $ pour retrouver la liberté ! Le contrôle judicaire interdit à  T.I. de sortir de chez lui, le bracelet électronique qu’il porte à la cheville est là pour s’en assurer. C'est donc dans sa maison d’Atlanta que  T.I. attend son procès. Il en profite pour sortir son album Paper Trail qui contient les tueries Whatever you like, Swagga Like Us avec Kanye West, Jay-Z et Lil Wayne, Live your Life avec Rihanna et Dead and Gone avec Justin Timberlake. Après avoir purgée une peine d’un an ferme et 1500 heures de travaux d’’intêrets généraux, T.I. est sorti de prison en décembre 2009.

 

T.I. travaille sur son nouvel album et pépare la sortie du film Takers qu’il a co-produit. Le King of South partage l’affiche avec Matt Dillon, Chris Brown et Idris "Stringer Bell" Elba

 

 

No Mercy

 

T.I. a sorti un nouvel album, en décembre 2010 "No Mercy" dont ont été extrait les clips "No Mercy" avec The Dream et le clip "Pledge Alliance", avec Rick Ross.


© MusiqueMag


T.I. proclame son amour pour sa femme Tiny dans "Stay" T.I. proclame son amour pour sa femme Tiny dans "Stay" Le King d'Atlanta a beau être un player, il est fou amoureux de sa femme au point qu'il n'a pas hésité à s'en prendre à Floyd Mayweather Jr., l'un des meilleurs boxeurs de la planète ! Le couple connait des difficultés et T.I. réaffirme son amour sur "Sta
Clinton Sparks avec le rappeur T.I. dans le clip "Uv Love" Clinton Sparks avec le rappeur T.I. dans le clip "Uv Love" Le DJ de Boston fait équipe avec le King d'Atlanta dans cette vidéo pleine de guests dans laquelle apparaissent Ray J, Jay Sean, Chanel West Coast ou encore Mike Posner.
T.I. retrouve Young Thug sur le remix de "Eww Eww Eww" T.I. retrouve Young Thug sur le remix de "Eww Eww Eww" Après l'avoir invité sur son nouveau single "About The Money", le King d'Atlanta retrouve Thugger pour le remix officiel de son banger. Et la présence du rappeur jamaïcain Zuse, qui apporte sa vibe ragga, ne gâche rien !
Iggy Azalea et T.I. : "No Mediocre" et "Fancy" BET Awards 2014 Iggy Azalea et T.I. : "No Mediocre" et "Fancy" BET Awards 2014 Comme tous les ans ont lieu les BET awards 2014 récompensant les meilleurs artistes de l'année dans plusieurs catégories. S'ils n'ont rien gagné, le rappeur T.I et l'australienne Iggy Azalea ont fait le show avec leur duo "No Mediocre" suivi de "Fancy".
>>  Toute l'actu de T.I.

Proposer une mise à jour

Voir tous les albums de
T.I.