MusiqueMagMusiqueMag.com

Fred Durst

Fred Durst est le fils d'un policier local. Dans sa jeunesse, Fred affectionne particulièrement le skateboard et le hip-hop, mais il n'aime pas beaucoup l'école où il n'est d'ailleurs pas très bon élève. Au lycée, il connaît des problèmes d'intégration et se fait même parfois bousculé par les brutes parce qu'il refuse de se conformer à leur style, notamment vestimentaire pour "faire bien". Fred tente plus tard de devenir skateur professionnel, mais comme il ne gagne pas ainsi suffisamment d'argent pour subvenir à ses besoins, il s'engage dans l'armée américaine et se rend compte rapidement que cet univers ne lui convient pas du tout.

 

Fred devient finalement tatoueur à Jacksonville, sa ville natale. Comme il rêve depuis longtemps de faire carrière dans le monde de la musique, il décide de former un groupe qui s'influence fortement du hip-hop et de Kiss, dont Fred est un fan inconditionnel. Pour réaliser son projet qui se situe à mi-chemin entre rap et rock, il commence par recontacter une ancienne connaissance du lycée, Sam Rivers, qui joue à l'époque de la basse dans un groupe de hard rock. Après avoir convaincu le cousin de ce dernier, John Otto, de se joindre à eux, ils créent Limp Bizkit en 1994. Wes Borland se joindra plus tard à la formation.

 

Fred continue d'excercer en tant que tatoueur et régulièrement il retrouve ses potes pour jouer le soir dans certains bars de la ville. Un jour en 1996, alors qu'il est en plein travail, il voit entrer dans sa boutique de tatouage, Fieldy, le bassiste du groupe KoRn qui se trouve en tournée en Floride et qui vient se faire tatouer. Les deux hommes parlent musique et sympathisent très vite, Fred remet à Fieldy une démo enregistrée par Limp Bizkit, celui-ci l'écoutera avec les autres membres de KoRn et tous seront subjuguées par le talent de ces jeunes musiciens, ils en parleront donc à leur producteur Ross Robinson qui sera lui aussi conquis par la musique de Limp Bizkit et décidera de leur proposer un contrat.

 

Dès lors, Fred Durst et Fiedly deviennent amis et Limp Bizkit se produit de temps en temps en première partie de KoRn.

 

Aux débuts de Limp Bizkit, Fred Durst avait visiblement la volonté d'écrire des textes ayant un sens, ainsi il parle des gens qui jugent la musique sur une apparence et qui refusent d'y voir ce qu'elle signifie vraiment dans le morceau "Pollution", il critique violemment les stars qui prennent la grosse tête parce qu'elles sont connues et ont beaucoup d'argent ("Counterfeit") ainsi que la pression exercée dans le milieu de la musique par les maisons de disques qui se font plein d'argent sur le dos des artistes ("Stuck").

 

À une certaine époque qui coïncide plus ou moins avec le départ du groupe de Wes Borland en 2001, certains reprochent à Fred de se prendre trop au sérieux et de tomber dans les mêmes travers que ceux qu'il critiquait à ses débuts, l'idylle qu'il a eu avec la chanteuse de pop Christina Aguilera et les nombreuses apparitions qu'il fait dans la presse people ne plaident pas en sa faveur aux yeux de certains fans de Limp Bizkit.

 

Et si l'album réalisé juste après le départ de Wes Borland, Results May Vary, est aussi violemment critiqué par une partie des fans, c'est aussi en partie à cause de l'attitude du chanteur qui est à leurs yeux surmédiatisé.

 

Avec la sortie de l'EP The Unquestionnable Truth (Part1) en 2005, le public voit toutefois un désir de retour à la simplicité pour le chanteur et à un état d'esprit plus humble. Les textes de cet opus semblent en effet assez proches de ceux de Three Dollar Bill Y'All, le premier album de Limp Bizkit. La sortie de cet EP s'est d'ailleurs faite de manière assez confidentielle sans aucune promotion ni tournée l'accompagnant.

 

Fred Durst a eu une fille avec sa première épouse et un fils qu'il a eu avec la compagne qu'il a eu après son premier divorce.

» + d'infos sur Fred Durst :
Twitter

© MusiqueMag
© Wikipedia / texte d'origine
Texte sous licence CC-BY-SA
Autres news
Lil Wayne, Fred Durst et Birdman sur "Champions" de Kevin Rudolf Lil Wayne, Fred Durst et Birdman sur "Champions" de Kevin Rudolf Écoutez le titre "Champions" de Kevin Rudolf featuring Lil Wayne, Fred Durst de Limp Bizkit et Birdman et donnez votre avis sur ce track 100% Cash Money Records.
Limp Bizkit : Fred Durst confond l'Autriche et la Russie ! Limp Bizkit : Fred Durst confond l'Autriche et la Russie ! Visiblement, Fred Durst est fâché avec la géographie. Le leader de Limp Bizkit a remercié sur Twitter le public du festival autrichien Nova Rock après un concert en Russie !
Limp Bizkit : Fred Durst envoie chier un fan sur scène à Moscou Limp Bizkit : Fred Durst envoie chier un fan sur scène à Moscou Découvrez Fred Durst de Limp Bizkit qui envoie chier un fan sur scène à Moscou le 5 juin 2012.
Limp Bizkit : Fred Durst chante "In The End" de Linkin Park au Rock In Rio Limp Bizkit : Fred Durst chante "In The End" de Linkin Park au Rock In Rio Fred Durst de Limp Bizkit chante le refrain de la chanson "In The End" de Linkin Park au Rock In Rio 2012.
Toute l'actu de Fred Durst