MusiqueMagMusiqueMag.com

Le 05/06/2013

On a lu Geek La Revanche de Nicolas Beaujouan

Le Geek est à la mode. Moqué par le passé, vilain petit canard des cours de récréation, invisible pour la gente féminine, il tient aujourd'hui sa revanche. Le Geek est devenu la culture prédominante de la jeunesse occidentale. Aussi bien via le cinéma (Kevin Smith, Tarantino, Sam Raimi), que les séries télés (Big Bang Theory, Game Of Thrones), jeux videos, comics, mangas, bds et musique (Weezer, Daft Punk). Sans oublier les réseaux sociaux et les avancées technologique. Même au niveau vestimentaire (il n'y a qu'à constater le nombre d'articles dits Geek chez H&M et autres) et mode (les grosses lunettes chez les hispters), le geek est devenu chic. En 2013, le Geek, de Tarantino à Mark Zuckerberg, est aussi synonyme de réussite sociale et financière.

 

Nicolas Beaujouan, né la même année que Star Wars, revient à travers Geek la Revanche, paru chez Robert Laffont, sur l'évolution du geek et ses multiples sous-genres depuis les années 50. Loin d'être opportuniste, ce livre fait le point sur la culture geek de manière fun et érudite. Qu'est ce que le geek, le geek à travers les âges, un guide de savoir-faire geek (vivre geek du soir au matin), le régime alimentaire du geek ("Les frites ou les chips sont idéales pour jouer au Shoot'em up et au FPS, tandis que la pizza, aliment riche en sucres lents, accompagnera idéalement un jeu de plateau..."), comment faire la différence entre no life, otaku, gamer, rôliste, cosplayer, geek chic, hacker et fanboys, les jeux de rôles, la SF, les phrases cultes, quels sont les vaisseaux les plus grands entre ceux de Star Trek, Battlestar Galactica, Star Wars, les comics et les mangas, les geekettes, les rituels, les précurseurs, les monstres, les robots, les super pouvoirs, les zombies (qui mieux que le geek peut prétendre être prêt à une invasion de zombies ?)...

 

Joliment illustré (Nicolas Beaujouin est graphiste de profession), Geek la revanche répondra à toutes vos questions sur la culture geek tout en redonnant ses lettres de noblesse au genre. On le recommande vivement.

Pour en savoir plus : http://geek-la-revanche.com/

 

 

On a lu Geek La Revanche de Nicolas Beaujouan

 

Par ailleurs, Nicolas Beaujouin a réalisé l'affiche et participe à l'exposition Star Trek Final Frontier qui a lieu du 3 au 30 juin au Dernier Bar Avant la Fin du Monde à Paris (19 avenue Victoria 75001 Paris).

 

On a lu Geek La Revanche de Nicolas Beaujouan

A ne pas manquer

Derniers commentaires
comments powered by Disqus

Autres News
Pour Booba considère Lacrim, Gradur et Jul comme la relève du rap français Pour Booba considère Lacrim, Gradur et Jul comme la relève du rap français Dans une nouvelle interview Booba est revenu sur ses clashs, l’évolution de sa musique mais aussi sur la nouvelle génération de rappeurs. Et contrairement à ce que certains pensent, il dit du bien de ses "collègues" et expliqué
Jared Leto se montre en Joker Jared Leto se montre en Joker Alors que le tournage du film Sucide Squad n’a pas encore commencé, Jared Leto a partagé une photo de lui dans son costume du Joker. Prise avec Snapchat, on y voit le chanteur la bouche peinte de rouge et les cheveux verts.
Miley Cyrus répond aux rumeurs de grossesse Miley Cyrus répond aux rumeurs de grossesse Alors que les tabloïds américains révélaient que Miley Cyrus et Selena Gomez étaient enceintes du même homme, l’interprète de "Wrecking Ball" a répondu à sa manière.
AC/DC : "Baptism By Fire" tiré de Rock Or Bust live à Coachella 2015 AC/DC : "Baptism By Fire" tiré de Rock Or Bust live à Coachella 2015 AC/DC a électrisé Coachella en Californie cette année. Dans une setlist conçue comme un best of, trois extraits du dernier album Rock Or Bust ont été interprétés. Voici "Baptism By Fire".
Major Lazer invite Pusha et 2 Chainz sur "Night Riders" Major Lazer invite Pusha et 2 Chainz sur "Night Riders" Alors que le groupe sortait hier une série animé, Major Lazer dévoile "Night Riders". Diplo invite une pléiade d’artistes comme le chanteur jamaïcain Mad Cobra, Travis Scott pour le refrain et les rappeurs Pusha et 2 Chainz