MusiqueMagMusiqueMag.com


Le 09/05/2011

Le chanteur anti folk Jean-Luc le Tenia est mort

Jean-Luc Le Tenia, l'auto proclamé "meilleur chanteur français du monde" est décédé le 3 mai 2011. De son vrai nom Jean-Luc Lecourt, il avait 37 ans. Il a mis fin à ses jours dans son appartement du Mans deux mois après avoir mis en ligne "Jean-Luc est mort" une chanson racontant son enterrement.

Présent depuis 1996, le Tenia avait près de 1500 chansons à son catalogue. Des chansons lo-fi à l'humour caustique enregistrées à l'arrache avec une guitare et une voix. Folk, punk, décalé et provocateur, le manceau s'était fait connaître en 1998 grâce aux Wampas qui ont repris "Jean-Luc Le Tenia" une de ses chansons sur leur album Chicoutimi. Didier Wampas a qualifié Jean-Luc Le Ténia de "seul représentant de l’Anti-folk en France". Jean-Luc Le Tenia a été rapproché d'un Philippe Katerine et d'un Didier Super. Sans oublier Ignatus qui l'a produit.



A ne pas manquer

Derniers commentaires
Par IZARRA le Mardi 10 Mai 2011, 19:51

LA MORT

Lorsque claquera la Porte, s'ouvrira le grand show cosmique.

Effrayant, inouï ou intime et serein selon l'imagination, les craintes ou les espérances de chacun, le passage ne sera finalement qu'une formalité.

Au-delà de la pourriture, la Lumière.

L'atroce, l'immonde, l'épouvantable pourriture est l'ultime illusion à chasser, le dernier piège à éviter, la suprême insignifiance à mépriser. Une fois le cadavre sous la stèle, le spectacle doit continuer. Après les horizons bornés du temps, l'Éternité. Qui n'est rien d'autre que l'affranchissement de la conscience d'un cadre physique, matériel, la libération de l'esprit des limites d'une durée linéaire.

La mort est une aventure à vivre, une expérience unique à ne manquer sous aucun prétexte. La mort, voyez-vous c'est aussi l'humour.

Nos restes que dévore le ver et que corrompt la fange ne sont qu'inoffensives grimaces de la matière. Et le marbre recouvrant nos os, qu'un masque grotesque. Rien que des drôleries puantes. Pas de quoi élever des autels, et nul besoin non plus de les conserver dans des bocaux ou de les embaumer. Chaque destinée est un trésor autrement plus intéressant que ces puériles poteries funéraires.

Un homme qui meurt laisse tout derrière lui, c'est une banalité de le dire. Pourtant, la plupart des gens follement attachés à ce qui est périssable s'acharnent à accumuler passionnément des biens temporels. Peut-être à travers ces possessions ont-ils l'impression de prolonger, densifier leur existence... Châteaux et or, qui ne sont qu'assemblages d'atomes voués à de perpétuelles transformations et recyclages -même si c'est à l'échelle géologique-, châteaux et or disais-je contempleront du haut de leur immuable indifférence leurs maîtres lorsque ces derniers seront étendus au fond de leur cercueil. Envers ceux qui leur auront manifesté de chaleureuses affections, les objets se montreront bien ingrats à l'heure du grand départ...

Aussi, préférons un sage et relatif détachement à l'égard de la matière. S'enchaîner à ce fardeau de poussière, c'est s'embarquer pour le grand Ailleurs avec d'amers mirages. Le dépouillement matériel libère l'esprit, allège le coeur.

L'existence terrestre est l'apprentissage grandeur nature de l'Homme et sa dépouille en route pour le cimetière, le point limite entre deux extrêmes. Derrière, la misère. Devant, l'infini.

Nul ne connaît la mort, personne n'a jamais côtoyé le Mystère, aucun vivant ne peut dire un mot de ce qui se passe dans la tombe mais tous ont l'intuition d'un endroit sans limite. Même les plus sots, les plus noirs, les plus incrédules, les plus obtus, les plus lourds des esprits ont cette intuition.

La tombe n'étant que le promontoire de l'infini, répétons-le, le grand show doit continuer...

Raphaël Zacharie de IZARRA

PS :

Le suicide est un acte grave qui engage toujours l'intéressé, à ses risques et périls... Jean-Luc, quelle que soit la raison de ton acte, je ne l'approuve pas.


Donnez votre avis sur ce sujet
Pour ne pas avoir à saisir les informations de code/nom/email vous pouvez vous créer un compte gratuitement !


*






Autres news
Megadeth : mort du batteur Nick Menza sur scène à 51 ans Megadeth : mort du batteur Nick Menza sur scène à 51 ans Triste nouvelle pour les fans de metal et de Megadeth. Le batteur Nick Menza est décédé à l'âge de 51 ans. Il a été victime d'une crise cardiaque sur scène en Californie samedi 21 mai.
L'Affaire Louis' Trio : mort d'Hubert Mounier (Cleet Boris) L'Affaire Louis' Trio : mort d'Hubert Mounier (Cleet Boris) Triste nouvelle pour la chanson. Benjamin Biolay vient d'annoncer la mort d'Hubert Mounier alias Cleet Boris pour les fans de l'Affaire Louis' Trio. Sur instagram, le chanteur a rendu hommage à son ami et mentor de 54 ans.
Mort de Lucas Trouble de Nova Express, Kaiser Studio, Vietnam Veterans Mort de Lucas Trouble de Nova Express, Kaiser Studio, Vietnam Veterans Ce que l'on aurait pu prendre pour une énième blague tordue de Lucas Trouble n'en est pas une. L'ex The Vietnam Veterans, grand manitou du label Nova Express et du Kaiser Studio est décédé des suites d'une longue maladie.
Mort de l'ex bassiste de The Posies et Sunny Day Real Estate Mort de l'ex bassiste de The Posies et Sunny Day Real Estate Joe Skyward aka Joe Bass, ancien bassiste de The Posies et The Sunny Day Real Estate, est décédé des suites d'un cancer de la prostate. Il avait 57 ans.
Toute l'actu de RIP