MusiqueMagMusiqueMag.com


Le 26/02/2015

Royal Blood : interview de la révélation rock british des Brit Awards 2015

Royal Blood est la révélation rock british du moment. Plébiscité par les Arctic Monkeys, salué par Jimmy Page, ce duo de Brighton courant sur les traces de Queens Of The Stone Age et des White Stripes a su imposer son premier album éponyme n°1 des ventes en Angleterre dès sa sortie. Mike Kerr (chant/basse) et Ben Tatcher (batterie) s'offrent même le luxe de signer le premier disque d’un nouvel artiste le plus vendu sa première semaine d'exploitation depuis Noel Gallagher's High Flying Birds il y a trois ans.
Le 25 février dernier, Royal Blood a été sacré meilleur groupe de rock anglais de l'année aux Brit Awards 2015. Rien que ça !
En ayant osé s'affranchir de la sacro-sainte six cordes, ce duo atypique prouve bien que la guitare n'est pas toujours l'essence du rock'n'roll. Rencontre avec ces deux anglais furibards.

Royal Blood : interview de la révélation rock british de 2014 

Vous avez du être surpris de l'accueil réservé à votre disque. Quelle a été votre réaction ?
Mike : Bien sûr que l'on a été sur le cul. Cela aurait été préoccupant si l'on s'était attendu à un tel accueil.  C'est assez incroyable. Il y encore peu, on jouait dans des salles vides.

Quelle a été votre réaction quand vous avez appris que vous êtiez numéro 1 en Angleterre  ?
Ben : On a levé quelques verres…
Mike : et quelques sourcils aussi !

Qu'allez vous faire de vos premiers chèques de royalties ?
Mike : On a encore rien reçu. Mais je vais m'acheter un dauphin je pense. Un vrai dauphin que je pourrai chevaucher dans la mer pendant mes vacances.
Ben : Je rêve d'avoir le plus gros télescope au monde. Pour voir encore plus loin que n'importe qui.
Mike : Plus sérieusement, jamais de notre vie on aurait pensé un jour gagner de l'argent grâce à notre musique. Encore moins pouvoir en vivre.
Ben : La première chose pour moi va être de rembourser toutes mes dettes.
Mike : Puis enfin partir de chez mon père et me payer une nouvelle paire de pantalons.

Comment vous êtes vous rencontrés ?
Mike : A un concert. On jouait chacun dans un groupe le même soir dans un club. Je devais avoir 15 ans et Ben 17. On est très vite devenu potes et on a commencé à jouer ensemble. On a pas arrêté depuis. J'ai plein de copains musiciens avec qui j'ai collaboré, mais la connection avec Ben est vraiment plus forte.





Pourquoi n'y a-t-il pas de guitare dans Royal Blood ? Etait-ce un choix dès le départ ou vous n'avez jamais rencontré le 3éme membre idéal  ?
Mike : J'ai joué du piano pendant longtemps avant de décider de prendre la basse. J'avais en tête d'avoir un gros son. J'ai proposé à Ben de monter un groupe et il m'a dit oui, et je lui ai montré ce que je pouvais faire. Cela sonnait monstrueux. On s'est dit, "cool, ca va le faire à deux". Rien n'était vraiment prémédité. Aucun groupe ne démarre avec une réunion de groupe. On n'avait pas de planning, ni de plan d'attaque. Cela sonnait juste super bien à deux. On ne voyait pas de raison de rajouter un instrument. J’ai toujours voulu un son qui donne l’impression que l’on était quand alors que l’on est deux. J’aime quand c’est fort et épais. Dans mes références, il y a aussi bien des bassistes que des guitaristes. Chez les bassistes, Chris de Muse et pour les guitaristes Brian May de Queen,  Josh Homme des Queens Of The Stone Age.

Quel avantage y-a-t-il à n'être que deux dans un groupe ?
Mike : Nous coûtons moins chers (rires). C'est ce qui a de bien avec un duo. Nous sommes moins onéreux dans notre fonctionnement. A nos débuts, ils étaient plus facile de se payer des billets de train ou d'avion pour aller jouer. On est le groupe de la crise économique !

Mike, quel est le secret de ton son de basse ?
MIke : J’aime quand c’est fort et épais. J’ai très vite joué avec deux amplis. Là sur scène, j’en ai trois. Mais mon secret je le garde. Je suis allé à Poudlard quand j'étais gamin. J'ai tout appris là bas (rires).

Quel est l'album de référence pour vous ? Celui qui a tout changé dans votre vision de la musique ?
Mike : Il y en a plusieurs forcément. Mais si je devais en citer qu'un seul, je dirai Songs For The Deaf de Queens Of The Stone Age. Cet album a été une révélation. Il est si intense et si mélodique à la fois, tout cela sans hurlement. C'est tout ce que je recherche dans la musique

Quels sont les groupes que vous aimez aujourd'hui et donc vous vous sentez proches ?
Mike : J'écoute plus de groupes américains qu'anglais. Comme les Raconteurs, Foo Fighters, Queens Of the Stone Age, Eagles Of Death Metal. En ce qui concerne les anglais, ce sont les groupes plus vieux comme Queen, Sabbath,
Ben : Biffy Clyro et Foals touchent aussi le rock que l'on aime. Muse, Arctic Monkeys aussi.

Dernier question, combien de groupes avec le mot Blood dans leur nom pouvez-vous nommer ?
Mike : Blood Red Shoes, Young Blood, Honey Blood, Blood Orange, Royal Blood.
Ben  : Blood Sweat and Tears, Blood Brothers, Bloodhound Gang. Pas mal non ?




Royal Blood : interview de la révélation rock british de 2014
A ne pas manquer

Derniers commentaires
comments powered by Disqus

Royal Blood

Brighton, Royaume-Uni

Autres news
Royal Blood : l'inédit "Where Are you Now?" pour la B.O de Vinyl Royal Blood : l'inédit "Where Are you Now?" pour la B.O de Vinyl Royal Blood a signé un titre inédit pour la bande originale de la série Vinyl lancée par Martin Scorsese et Mick Jagger pour HBO. Voici Where Are you Now?". Vinyl traite l'industrie de la musique dans les seventies.
Royal Blood électrise la saison 2 de DAREDEVIL avec Elektra (trailer) Royal Blood électrise la saison 2 de DAREDEVIL avec Elektra (trailer) Après une première saison superbement réussie sur Netflix, Daredevil annonce son retour en 2016. Face à Matt Murdock, The Punisher et Elektra. Ca va chauffer à Hell's Kitchen ! En B.O "Out Of The Black" de Royal Blood.
Lars Ulrich de Metallica sur scène avec Royal Blood (vidéo) Lars Ulrich de Metallica sur scène avec Royal Blood (vidéo) Lars Ulrich a rejoint Royal Blood sur scène lors de la venue des anglais à San Francisco. Le batteur de Metallica est apparu sur "Out Of The Black". Il a pris la place de Ben Thatcher qui en a profité pour slammer dans le public.
Royal Blood électrise Coachella avec "Figure It Out" Royal Blood électrise Coachella avec "Figure It Out" Le tandem anglais s’est produit sur la scène du célèbre festival californien. Durant leur show, leurs fans ont pu découvrir les versions live des titres présents sur leur premier album Royal Blood.
Toute l'actu de Royal Blood